Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 08:46

1165058838_1.jpgCertains diront que les blancs ne savent pas sauter et encore moins danser. D'autres diront qu'on ne peut pas rire de tout et surtout que les musulmans n'ont pas d'humour. Et bien, « C'est FAUX! Tout le monde, tout le monde... » (dixit Jame Deno)! Ils ont même de l'autodérision à revendre. Je me méfis de cette époque où l'humour est vécu comme un antidépresseur, une échappatoire ou une manière supplémentaire d'endormir la masse. Comme si lui donner du pain et des jeux en ligne ne suffisait pas ? Mais entre d’une part l’humour, et d’autre part l’insulte, l’humiliation, la moquerie, le fait de blesser et de rabaisser, il y a plus qu’une nuance ou une subtilité : c’est un été d’esprit ! La parole est libératrice et bien le rire aussi ! On est 5 millions de musulmans selon les manifestants mais aussi selon les sources de la police. Vu que le ratio est de 4 femmes pour 1 homme et qu'on se reproduit comme des lapins pour les allocs... Alors faudrait peut-être commencer à s'y faire, parce qu’on est pas prêt de s’arrêter !

 

Par exemple, un exemple de notre humour : Nasr Eddin Hodja a bercé mon enfance. Ma grand-mère me racontait les fables de ce fou plein de sagesse. En voilà une guest star de l’humour, il ne fait pas salle comble, ne vend pas de DVD et ne fait jamais de blague en dessous de la ceinture. Pour ceux qui ne connaîtraient pas Nasr Eddin Hodja, j’ai sélectionné l’histoire intitulée, « Le Verre de Thé » :

Nasr Eddin Hodja est invité par son ami Mokhtar à prendre le thé sur sa terrasse. Pour faire croire, aux voisins qui les observaient de leurs terrasses toutes proches, qu'il était généreux, il donna à Nasr Eddin Hodja un très grand verre, mais qui ne contenait qu'un doigt de thé.
- Donnez-moi une corde, pour que je l'attache à ma taille, s'écria Nasr Eddin Hodja, assez fort pour les voisins l'entendent.
- Tu perds la raison, Nasr Eddin Hodja, dit Mokhtar.
- Au contraire, rétorqua Nasr Eddin Hodja, Si je tombe au fond du verre, comment veux-tu m'en sortir sans corde ?
Ayant compris l'allusion, son ami lui amena cette fois-ci un tout petit verre qu'il remplit à ras bord.
- Donnez-moi une corde, s'écria à nouveau Nasr Eddin Hodja, pour que je l'attache au verre.
- Cette fois, tu es complètement fou, dit Mokhtar.
- Si j'avale le verre, dit Nasr Eddin Hodja à la grande hilarité de l'assistance, comment ferai-je alors pour le sortir de mon estomac ?  
  

 

Et dans une forme plus moderne de la « comédie islamique », je relais ce que j’avais déjà évoqué  ICI :  « A part ça tout va bien ». Ce projet audiovisuel propose des vidéos humoristiques sur le thème de l'Islam. L'humour peut être un moyen de faire réfléchir au sujet des clichés et divers préjugés que l'Islam peut susciter.

 

Et parce qu'il n'y a pas que l'Islam dans la vie (des non-musulmans)... Il y a aussi La cage d'escalier & Ghetto Gag...



MAMADOU LE GRAND FRÈRE (GHETTO GAG PROD)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le BLOG de La-Babouch-K
  • Le BLOG de La-Babouch-K
  • : Nous, notre gueule & l’ego-trip de notre notre propre personne.
  • Contact

Intro à la Conclusion..


La-Babouch-K® est née d'une fusion entre une chaussure pointue aérodynamique reçue en pleine face et d'une matriochka alcoolisée au thé à la menthe.

Bon ok, en vrai c'est parce qu'elle est ethniquement beur demi slave et qu'elle a une passion pour la chaussure pointue d'Afrique du Nord.

La-Babouch-K® c'est toutes les babouches (K ou pas), co-auteurs et instigateurs d'idées pour l'alimentation de la billetterie blogienne.

Alors, enfile tes babouches, n'hésite pas à laisser tes impressions, critiques, idées ou suggestions...

Bonne errance en Babouch-K-ratie ®.

Recherche-K