Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 10:40

00-va-studio_de_la_plage_presente_charge--web--fr-2009-fron.jpg


Marre de l’été qui se laisse désirer? Marre des mixtapes & street-CD bâclés ? Marre des instru « violon-piano » et des vieux rappeurs qui ne font que clamer que « la société elle n’a que des problèmes » ? Marre de ne pas comprendre les paroles du son G-Funk ensoleillé ? Marre de Lady Gogole ? (oui je sais, ça n’a rien à voir, et alors ?) Et bien, mon ami, j’ai la solution : le G-Funk Français est là pour toi!


Mais qu’est ce que c’est que ce truc (tu me diras) ?


Pour l’adepte du rap « social » que je suis (engagé serait galvaudé en 2010), le G-Funk Français est une récréation musicale. Il faut l’avouer, ma pauvre tête en a souvent marre des protestations artificielles et stériles de MC pseudo anti-social. Je sais...On est à plus de 10.000 miles de la Cité des Anges, du Ghetto ou des émeutes de Watts et que le seul Chicano connu et reconnu en France ça reste Pepito. Et pourtant… Ce mouvement peut faire sourire voir ricaner car souvent perçu comme une guignolade mimétique et une américanisation par procuration. Le G-Funk Français n’est pas la caricature de ce qui s’est fait outre-Atlantique. Il n’y a pas d’A.O.C. Californien: la musique est un truc universel, fait d’héritages (et donc de pompages). Même aux States d’Amérique, les bandits qui rappent une vie de déglingo, ne sont souvent que des gangsters de studio !


Pour certains le G-Funk français, c’est un vrai lifestyle, un son ponctué de légèreté, fait par et pour des passionnés. Ecouter ces beats hexagonaux me fais instantanément bouger la tête en rythme voir taper la mesure du pied. La musique n’est pas que frustration et grands discours, elle se doit d’être accessible et accessoirement festive. Ce courant musical, c’est un hommage nostalgique fait à la scène G-Gunk US, en deuil depuis le middle 90’s.


On ne va pas se leurrer, le lyric n’est pas le point fort de ce courant marginalisé car les thèmes flirtent souvent avec l’alcool, les biatchs de magazines et les lowriders. Qu’importe, puisque ce qui compte ici (pour moi), c’est le travail instrumental qui ne laisserait pas insensible un amateur de SAMPLE. La musique renait ainsi toujours de ses cendres, et tout un pan de la culture G-Funk US, voir de la Funk tout court se retrouve dans cet univers. La plus-value de la G-Funk Française, ce sont donc ses productions qui sont souvent bonnes et soignées, (ou bien léchées, dirait Bibi). Et ça, ça excuse tout. Le côté lyrical parfois faible y compris. Et pour tout le reste, il y a Mastercard ! C’est pourquoi j’aime les activistes de l’underground car je sais qu’ils peuvent devenir cygne. Alors longue vie (et évolution) à ce rap funky et décomplexé. Il peut paraître rigolo voir chelou quand on le frôle de loin mais une fois le doigt mis dedans, on comprend vite qu’il n’y a pas de mal à fantasmer du soleil et de barbecues au bord de la piscine ?

 

West Up !!

 

Je remercie le « Collaborateur-Anonyme » qui m’a aiguillé dans les méandres du G-Funk Français. N’étant qu’une consommatrice occasionnelle, je m’excuse auprès de ceux qui ont le « koudalair », si mon propos manque d’exhaustivité. Ma seule illustration sera cette vidéo de la G-Funk Fest (un rassemblement annuel):

 

 

Ca fendille mon petit cœur en mousse de devoir choisir entre tel ou tel son... Et dire que mon ambition initiale était de pondre un ABCD’r… Pffff… Voici tout de même 1 accès à cet univers: 187PROD a.k.a le 1er site français consacré à toutes les scènes Gangsta Rap et G-Funk Internationales (webzine, boutique en ligne, webradio, communauté).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le BLOG de La-Babouch-K
  • Le BLOG de La-Babouch-K
  • : Nous, notre gueule & l’ego-trip de notre notre propre personne.
  • Contact

Intro à la Conclusion..


La-Babouch-K® est née d'une fusion entre une chaussure pointue aérodynamique reçue en pleine face et d'une matriochka alcoolisée au thé à la menthe.

Bon ok, en vrai c'est parce qu'elle est ethniquement beur demi slave et qu'elle a une passion pour la chaussure pointue d'Afrique du Nord.

La-Babouch-K® c'est toutes les babouches (K ou pas), co-auteurs et instigateurs d'idées pour l'alimentation de la billetterie blogienne.

Alors, enfile tes babouches, n'hésite pas à laisser tes impressions, critiques, idées ou suggestions...

Bonne errance en Babouch-K-ratie ®.

Recherche-K