Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 15:04
Je mets la barre haute car via le bled ça maraboute, ça veut nous barrer la route. Quand tout s'écroule on se redresse comme les murs de Beyrouth. Ecoute, ma team c'est des Beretta dans les bouches. Mets les baratineurs en déroute, jacte comme si tu me connaissais mieux que moi-même. Ton langage se veut mortel, une injection létale ou le venin d'un crotale ? Perdant quand dans les veines se répand la chaleur d'un Molotov cocktail… A souhaiter le pire, les rageux excellent. Sa part de mauvais mots pour finir dans une morgue, étendu comme à Tokyo dans un capsule hôtel. Sumimasen, la vie m'interpelle, m'invite à lutter. Elle en vaut la peine. Mâche tes propos et ravale ta haine : la force de mon art repose sur l'amour comme Kenshiro Kenoken… Déchirés au seum, mes khos évitent les hnouchs à la marocaine. Perdus dans la brume mes gorilles au teu-teu s'euthanasient, pendant que dans la boue les porcs planifient le retour d'un Etat nazi. Je réagis au mal par un bien : cousin, parler sur moi, c'est rien. Je garde l'énergie pleine pour les nazes du MNR et du FNJ. Les serpents de Pharaon n'ont pas fait long feu face à celui de Moïse et Aaron – comprends : ne sont pas au même poids la foi et la magie… On m'a dit : tu t'assagis mais tes petits s'agitent, ont les idées et propos tragiques, trop de rage dans les tripes, de haine dans la cage thoracique. Dans les yeux l'orage, les cœurs épineux, venimeux jusqu'au langage. C'est eux ou nous, nous ou eux ; on est passés d'ethnies à quartiers, chez certain ça parle cartel, d'autres espèrent nous chasser à la Charles Martel… Laisse-les parler, comme on laisse les Harley aux anges de l'enfer ; mes frères préfèrent débrider les japonaises, quitter le bruit de la ville, revenir serein, à l'aise, sur GSXR, CBR, YZF R1.

 



Pour la beauté du visuel & surtout le poid des maux..

Et aussi: Les 100 classiques du Rap français by ABCDr du Son

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zaid 28/03/2010 17:51


Dans le top 100 de l'abcdaire y'avait quand même deux trois conneries et des absents...


S-H-S 29/03/2010 15:08


Le cyber-peuple a parlé... et a rendu ce classement bancale mais l'initiative fait zizir!


Ninja 10/01/2010 11:52


Que dire a part trop Forte pour pas changer. A ton billet, meme moi Ninja, je ne trouve rien a redire ou a commenter. Number Un tu es et tu resteras. Une seul chose je trouve a dire, rapport a la
haine dans la cage thoracique : dans ma cage thoracique Haine il y'a juste parce que l'etre humain est bien trop souvent Mauvais par nature (presque tous d'ailleurs) car le culte du "Rien que pour
ma gueule et les autres je m'en Cogne Grave" Mais heureusement il y'a quelques rares etre humain comme toi qui savent pensé aux autres (surtout a ceux que tu aimes) et qui ne pensent pas tout le
temps qu'a leur Nombril. Grande Beijo El Parino ou LGPH (comme ti veu ti choise) Da Ninja Ultime grande gueule


S-H-S 10/01/2010 15:10


Sacré Ninja, ce billet n'est pas mien ce sont les lyrics d'Ali (la vidéo du dessous)
Toujours aussi généreux dans ta verve
I like this!


  • : Le BLOG de La-Babouch-K
  • Le BLOG de La-Babouch-K
  • : Nous, notre gueule & l’ego-trip de notre notre propre personne.
  • Contact

Intro à la Conclusion..


La-Babouch-K® est née d'une fusion entre une chaussure pointue aérodynamique reçue en pleine face et d'une matriochka alcoolisée au thé à la menthe.

Bon ok, en vrai c'est parce qu'elle est ethniquement beur demi slave et qu'elle a une passion pour la chaussure pointue d'Afrique du Nord.

La-Babouch-K® c'est toutes les babouches (K ou pas), co-auteurs et instigateurs d'idées pour l'alimentation de la billetterie blogienne.

Alors, enfile tes babouches, n'hésite pas à laisser tes impressions, critiques, idées ou suggestions...

Bonne errance en Babouch-K-ratie ®.

Recherche-K