Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 14:56
              Pour le meilleur et pour le pire, la Banlieue est devenue une Appellation d'Origine Contrôlée. C'est un peu une bouchée d'exotisme pour pas loin et pas cher. Sacrée altérité qui attire autant qu'elle répugne!
 
Le problème de l'exotisme c'est qu'on le fantasme, l'idéalise mais qu'on s'en lasse. Souvent, on en a peur car une trop grande consommation peut nuire à la santé voir perturber une existence et surtout parce qu'on ne le connait pas.
 
La Banlieue c'est comme un nouveau né, on la regarde de haut avec curiosité, lui fait des grimaces, des chatouilles, la tient par la main, lui raconte des histoires pour l'endormir...
 
Ce petit enfant fascine par sa culture, ses normes, sa langue, ses codes et ses valeurs si différents des nôtres. Nous qui? Eux. Les gens civilisés. 
 
Intégration, réinsertion, discrimination positive, précarité, échec scolaire, délinquance, harcèlement policier, sexualité taboue, nostalgie du bled... C’est donc ça qui vous plaît tant ?
 
Qui fairait confiance à un enfant? Parfois on la patèrne souvent on le punit, lui met des limites  en lui disant ce qui est bon ou pas pour lui. On autorisera cette bouchée d'exotisme à devenir sportif, rappeur, acteur voir écrivain mais pas trop non plus, pas folle Marianne de la République et de Navarre.
 
Effrayer, divertir et amuser les foules voilà sa mission. Si on allait à Tahiti, ou dans le train fantôme pour réfléchir ça se saurait. Des sensations fortes et la monnaie s'il vous plaît... On aime ça le dépaysement mais on oublie pas de lui dire que jamais au grand jamais il ne pourra prendre l'ascenseur social et restera aliéné à sa condition aussi peu enviable qu'elle semble être.
 
"L'homme doit faire ce qui est en son pouvoir pour s'élever" mais pas l'exotisme, elle est juste un enfant. Un enfant contredit rarement sa mère et obéit. Combien de "vendus"? de talents gâchés-fâchés? d'ambitions courcircuitées? de brimades et d'humiliations?
 
Une fois qu'on fait le tour qu'on a mit aux limites de l'exotisme, qu'on l'a bien violé et épuisé en réunion, on lui éjacule à la face. Alors que d'étonnement quand l'exotisme pond des hommes dangereusement doués, talentueux, intelligents, cultivés et propre sur eux. 
 
I have a dream... Non! Car je veux du réel, du palpable, du concret. Mes parents ont assez rêvé comme ça et bizarrement ils ne sont pas sortis de leur cauchemar. 
 
J’espère qu'un jour, on ne me demandera plus mes origines avant mon prénom. Qu'on ne s'étonnera plus du fait que je sache lire, écrire, décrocher des diplômes et que je ne sache pas cuisiner la pastilla au pigeon. Qu'on comprendra que je ne suis pas le beur coincé entre deux tartines de méditerranée et que je ne revendique pas mon appartenance à la salinité de la mer.
 
J'ai compris le jeu de l'intégration-excluante, que la maîtrise de la langue française ça reste l’une des clefs de la réussite. Déjà qu’on part handicapé, on ne va pas en plus s’auto-détruire ! A croire que ceux qui écorchent la langue de Molière le font exprès.
 
Malgré les efforts accomplis, on nous corrigera toujours (pas forcement avec bienveillance) pour nous rappeler gentiment que si on retrouvait nos racines du mauvais coté de la méditerranée, ça arrangerait pas mal de monde ! 
 
Chère Marianne, accroche toi, laisse moi te montrer que tous tes enfants se valent, t'étonner à mon tour, te déboussoler et te faire ravaler ta bétise...


 

Pics: Pris pour cible...

 
Merci, Madame F. pour le goût et l’amour de la lecture que vous m’avez transmis, pour cette simplicité malgré votre niveau dans l’échelle sociale, pour vos stimulations, pour cette ouverture d’esprit et parce que vous vous intéressiez à nous. J’ai lu des livres sans y être obligée! Et j’ai compris que ce n’était pas une contrainte ou un stratagème de la part des profs pour enrichir les libraires ! Je ne pourrais jamais vous bénir suffisamment Mme F., vous êtes à la fin de votre mission et je pense que vous l’avez accompli avec passion.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CHOUETTIN 14/02/2009 16:02

NON MAIS OOOOH!!!
t'arrete de voler les photos de "put1toulespseudosontpris" (ouah trop compliqué à écrire)

S-H-S 14/02/2009 21:47


mais je me vole mes photos si j'ai envi d'abord!


yaya 21/01/2009 19:03

Le voilà mon préféré!
C'est un article talentueusement et intelligemment écrit que tu devrait précieusement garder et que je vais recommander si tu me le permets.

On sent que le sujet te tiens à coeur et je l'affectionne tout autant!
J'aime beaucoup ta métaphore filée avec l'enfant c très juste!
Celle avec l'exotisme jl'aime bcp aussi. Par exemple "Sacrée altérité qui attirent autant qu'elle répugne!" c très juste ça, bien dit!

Je trouve la métaphore de l'enfant est vmt bien adaptée.
Le second paragraphe j'aime vmt bcp. Si je devais le citer, je le citerais en entier!

Comme tu dis, on ne veut plus rêver... viendra un jour où Marianne devra nous écouter, nous reconnaître comme ses enfants, nous accepter comme nous sommes ni plus ni moins, accepter notre identité hybride comme elle est et dont elle fait partie. Viendra un jour où elle devra nous respecter comme ses enfants, et ne jamais plus nous rejeter ou nous ignorer. On ne la reconnait pas comme mère... difficile de reconnaître quelqu'un qui nous nie!
Bref, j'ai espoir que justice soit faite, que les enfants oubliés soient enfin reconnus et respectés. En attendant, notre dignité est intacte et elle le restera!
L'adversité a appris à ces jeunes, dits de banlieue, à se battre. On se battre donc!
Si revendications il y a, elle se fera par ces jeunes là. J'en suis convaincu. Alors que Marianne se prépare!
Ce n'est plus un rêve mais une réalité à accomplir...

Comme dit avec simplicité Paolo Coelho : "Un guerrier ne renonce jamais au combat!"

S-H-S 22/01/2009 21:02


J'ai beaucoup hésité avant de le publier parce qu'il dort dans mes papiers depuis trop longtemps. Et surtout que c'est une thématique à trop d'entrées et difficilement abordable. Très perilleux
comme exos mais super salutaire!
"Ca peut chémar" et on se laissera pas faire! J'ai encore beaucoup à lui dire à Marianne et je n'y manquerai pas! au plaisir de te lire à nouveau ça fait du bien!
MERCI


Jeannie 20/01/2009 21:21

Je découvre ton blog : il y en a de la lecture ici !! Cet article me plait particulièrement, parce que j'aime ta façon d'aborder les choses, de décrire si bien les faits qui sont malheureusement bien réels. Bienvenue dans ma petite (toute petite ^^) communauté, et bonne continuation à toi !

S-H-S 22/01/2009 20:55


Vraiment ravie que ça t'ai plu et 1000 et 1 merci pour l'intégration dans ta communauté (toute petite certe mais très riche)


  • : Le BLOG de La-Babouch-K
  • Le BLOG de La-Babouch-K
  • : Nous, notre gueule & l’ego-trip de notre notre propre personne.
  • Contact

Intro à la Conclusion..


La-Babouch-K® est née d'une fusion entre une chaussure pointue aérodynamique reçue en pleine face et d'une matriochka alcoolisée au thé à la menthe.

Bon ok, en vrai c'est parce qu'elle est ethniquement beur demi slave et qu'elle a une passion pour la chaussure pointue d'Afrique du Nord.

La-Babouch-K® c'est toutes les babouches (K ou pas), co-auteurs et instigateurs d'idées pour l'alimentation de la billetterie blogienne.

Alors, enfile tes babouches, n'hésite pas à laisser tes impressions, critiques, idées ou suggestions...

Bonne errance en Babouch-K-ratie ®.

Recherche-K