Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 17:17

Madame, 

 

C’est l’histoire d'un CDD et d'une meuf. 

La meuf est en recherche hyper active d'emploi.

Le CDD a une durée de vie d'une année et ne répond pas à ses qualifications. 

Cette histoire, c’est la mienne, celle d’une meuf en contrat kleenex d’ajustement de la variable... d’une autre variable qui ne dit pas son nom. Tantantan.

C'est pourquoi je t’écris Madame.

Je tenais à rester inscrite sur tes longues listes de demandeurs d'emploi VIP, afin qu'un jour (sait on jamais par miracle) un emploi en adéquation avec ma formation puisse m'être proposé ou encore mieux mais pas plus réaliste : une formation.

Mais toi, tu ne veux pas Madame qu’on reste en contact. Toi, tu me dis que du travail y en a pas et que des formations aussi, parce que de l’argent dans tes caisses il n’y en a plus.

Alors tu crois que c’est mieux que les chiffres ils disent d’eux-mêmes que je ne suis plus en recherche active d’emploi.  

Mais moi, Madame, j’aime pas bien me faire recaler de ta liste de la nuit alors que j’avais une tenue correcte exigée. En plus tu sais que le 3949 moi je ne peux pas trop. Mon forfait il aime moyen.

Tu pourrais au moins me dire les choses en face, tu le sais que mon petit cœur supporte ces choses. Alors Madame, dit moi pourquoi tu veux pas sortir avec moi ? Ou c’est Paul, qui ne veut pas que tu sois autre chose qu’une chasseuse de demandeurs d’emploi vampires à irradier ? Bah didonc ce sport toi et les autres Madames ça semble quand même vous occuper à plein temps.

 

Moi tout ce que je sais c’est que c’est un peu froid, caricatural et impersonnel comme rupture. On ne mérite pas mieux, Madame, que du zèle bureaucratique ? Toi, tu ne veux pas de moi Madame. Toi, tu as seulement ordre de me liquider, parce qu’à défaut de me laisser sur le bord de la route tu m’as mis sur la voie rapide de ta machine à écraser les gens. Pas vu pas pris, que tu crois.

 

Comme si le monde de l'emploi était un voyage en terre inconnue, tu viens, toi, qui exerce un métier qui sans moi et les autres, n’existerait pas, de me rayer une énième fois de tes précieuses et interminables listes de demandeurs d’emploi. Oui c’est pas toi c’est les autres, le système tout-ça-tout-ça mais y a bien un individu qui clique quelque part dans ton logiciel, pour que nous soyons divorcés moi, toi et Paul ?

 

Les jobs ingrats et alimentaires ne me font pas peur, et tu le sais, mon CV peut en attester. Mais l’amour propre, elle, n’a pas de prix Madame. Merci pour ton unique proposition : un contrat aidé niveau Master à temps partiel… mais non merci. Je sais comment ça va finir ton histoire là. Je vais pas aider le système à me l’enfoncer profond sans lubrifiant encore un peu et toujours plus.

 

Alors, je ne te remercie pas mais te dis à bientôt, un an en CDD c’est si vite passé alors pour sûr on va se revoir Madame. Non-merci pour mon Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi qui se résume à 2 rencontres, inscription comprise en 3 ans. Non-merci surtout pour l’unique proposition d’atelier a.k.a. l’entretien d’embauche … avec une intervenante précaire qui comprenait rien à mon cœur de métier, que j’ai dû tout lui expliquer en même temps qu’on simulait un simulacre d’entretien d’embauche. 

 

Radier c’est bien Madame mais conseiller et s'entretenir avec ton portefeuille de 212,38 chômeurs, moi y compris, me semble faire partie prenante de tes attribu-fonctions. Merci d'incarner un simple appareil statistique et de ne pas m'avoir accompagné dans ma recherche d'emploi. La valse du je te radie pour rien, je me réinscris ne me fait pas tourner la tête, bien au contraire. Je ne touche aucune allocation alors sincèrement toi et Paul, radiez moi, radiez moi et radiez moi encore de vos statistiques et en un clic je me réinscrirais. En attendant, dansons encore un peu mais évite quand même de m’écrabouiller le gros orteil gauche.

 

Très cordialement Madame. Passe le bonjour et l’expression de mes salutations ô combien distinguées à Paulo. 

 

Mademoiselle 3478??3F

Paul Désemploi, c’est la bataille, c’est la bataille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mlle 3478??3F - dans La-Babouch-K-omprend Rien
commenter cet article

commentaires

  • : Le BLOG de La-Babouch-K
  • Le BLOG de La-Babouch-K
  • : Nous, notre gueule & l’ego-trip de notre notre propre personne.
  • Contact

Intro à la Conclusion..


La-Babouch-K® est née d'une fusion entre une chaussure pointue aérodynamique reçue en pleine face et d'une matriochka alcoolisée au thé à la menthe.

Bon ok, en vrai c'est parce qu'elle est ethniquement beur demi slave et qu'elle a une passion pour la chaussure pointue d'Afrique du Nord.

La-Babouch-K® c'est toutes les babouches (K ou pas), co-auteurs et instigateurs d'idées pour l'alimentation de la billetterie blogienne.

Alors, enfile tes babouches, n'hésite pas à laisser tes impressions, critiques, idées ou suggestions...

Bonne errance en Babouch-K-ratie ®.

Recherche-K