Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 09:58


s.jpg

 

En Australie, 4 voyageurs sont dans un train. Ils voient un mouton noir en train de brouter dans un champ.

Le 1er en déduit : "En Australie, les moutons sont noirs".

Le 2nd en déduit : "En Australie, il y a des moutons qui sont noirs"

Le 3ème en déduit : "En Australie, au moins un mouton est noir"

Le 4ème en déduit : "En Australie, au moins un mouton à au moins un côté qui est noir."

 

La 5ème en déduit : Saint Thomas ne croit que ce qu’il voit mais cette tendance au jugement hâtif autour du mois de Ramadan me fatigue. Sujet qui revient médiatiquement chaque année, ces grandes surfaces qui nous inondent autant qu’elles nous prennent pour des chèvres, n'empêcheront jamais des questions parfois naïves, souvent vraiment tordues qui se répètent d'une année à l'autre (voir 3 fois dans la même semaine) pendant le mois de Ramadan. Je dois être entourée de gens à la mémoire immédiate en puissance, puisqu'en boucle ils arrivent que la même curiosité avec la réponse incluse dans la question, revienne à X reprises dans la discussion. Informer autrui est un devoir que je refuse de plus en plus d'accomplir. Parano ou pas, la majorité des interrogations sont malsaines et reflètent les clichés et représentations qu'ils ont de l'Islam en général. Jeûner est souvent perçu comme une torture, un acte irrationnel voir un archaïsme, alors pour ne pas les décevoir et un peu aussi pour mesurer leur niveau de naïveté, au fil des années j'ai des réponses de plus en plus en adéquation à leur connerie:

 

- Les bébés aussi ils font le ramadan?

Oui, assurément, dès qu'il est dans le ventre de sa mère, cette dernière s'arrête de s'alimenter pour mieux le préparer à son premier mois de Ramadan outside!

 

- Si tu fermes les volets c'est la nuit, comme ça tu peux manger, personne te verra, non?

Oui évidement, chez moi c'est le noir complet, ce qui a la propriété magique de me mettre dans une bulle, ainsi de me cacher de la vue de tous et surtout de celle de Dieu. Je compte d'ailleurs passé le prochain jeûne dans l'espace.

 

- Vous devez vous gaver le soir?

Forcément, on jeûne 17h/24, alors je préfère ne plus dormir pendant 30 nuits et me rattraper le soir venu. Je dormirai après ma mort.

 

- Vous n’avez pas le droit de fumer?

Si on a le droit de crapoter, si on n'avale pas la fumée c'est bon.

 

- Vous pouvez avaler votre salive?

Non, on n’a strictement pas le droit. Alors quand tu vois un type cracher à tout va c'est avant tout par spiritualité.

 

- Si tu fais un malaise, est ce que je peux te donner un peu d'eau?

Non, je te prirai si ça arrive de me laisser crever dans mon coin.

 

- De toutes façons vous êtes habitués?

Oui comme je te l'expliquais dès le ventre de ma mère je jeûnais, comme pour la chaleur et le couscous, c’est génétique…

                                                                                       

- Est-ce que ça fait maigrir ?

Oui, c’est pour ça que je renouvelle l’opération 3 fois par an, surtout à l’approche du maillot de bain.

 

- Tu jeûnes par solidarité avec tes cousines?

Oui, je suis une sous-musulmane en recherche identitaire qui jeûne par mimétisme et surtout mon père en cette période me frappe plus que de coutume si je déroge à la règle

 

- Ah bah tu fais pas le ramadan aujourd'hui?

Non pas aujourd'hui, ni les quelques jours à venir, ma foi est en RTT (l'art et la manière d'expliquer à ton patron que tu es indisposée)

 

-Manger d’accord, mais boire vous avez le droit quand même hein ?

On n’a pas le droit de boire de l’eau mais du vin oui, dommage qu’on ne puisse boire d’alcool au travail.

 

-Je ne pourrais pas moi, c’est trop dur, comment vous faites ?

De plus en plus de musulmans se font poser un anneau gastrique, nous ne sommes pas plus forts que toi tu sais.
 

Ces questions sont souvent celles d'athées qui ne comprennent pas comment la croyance peut nous conduire à respecter un tel dogme. Le Ramadan rime bien sûr avec privation mais n'est pas une punition et ne se limite pas à un aspect alimentaire.

 

Ces questions sont souvent celles de ceux qui associent Arabité et Islam. Désolée les arabes ne sont pas tous musulmans et les musulmans ne sont pas tous arabe. Les humains ne sont pas la vitrine d'un culte, si un "arabe" a une vie en zigzag, s'il est auteur d'un acte terroriste ou tout simplement qu'il rompt le jeûne avec un décapsuleur... ne te dis pas que l'image qu'il véhicule est celle des milliards d'autres. Un croyant reste un homme, avec ses forces et ses faiblesses.

 

Ces questions sont souvent celles de ceux qui pensent que ma mère passe sa vie dans sa cuisine et que le couscous ou une assiette de pâtisseries sont vecteurs d’intégration…

 

Ces questions sont souvent celles de crédules qui voteront en 2012 pour celui qui mentira le mieux... Balance man, cadence man, on est pas dans la merde man!

Repost 0
Published by LA 7ATISTE - dans Din-Nour-&-Mahaba-K
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 08:46

1165058838_1.jpgCertains diront que les blancs ne savent pas sauter et encore moins danser. D'autres diront qu'on ne peut pas rire de tout et surtout que les musulmans n'ont pas d'humour. Et bien, « C'est FAUX! Tout le monde, tout le monde... » (dixit Jame Deno)! Ils ont même de l'autodérision à revendre. Je me méfis de cette époque où l'humour est vécu comme un antidépresseur, une échappatoire ou une manière supplémentaire d'endormir la masse. Comme si lui donner du pain et des jeux en ligne ne suffisait pas ? Mais entre d’une part l’humour, et d’autre part l’insulte, l’humiliation, la moquerie, le fait de blesser et de rabaisser, il y a plus qu’une nuance ou une subtilité : c’est un été d’esprit ! La parole est libératrice et bien le rire aussi ! On est 5 millions de musulmans selon les manifestants mais aussi selon les sources de la police. Vu que le ratio est de 4 femmes pour 1 homme et qu'on se reproduit comme des lapins pour les allocs... Alors faudrait peut-être commencer à s'y faire, parce qu’on est pas prêt de s’arrêter !

 

Par exemple, un exemple de notre humour : Nasr Eddin Hodja a bercé mon enfance. Ma grand-mère me racontait les fables de ce fou plein de sagesse. En voilà une guest star de l’humour, il ne fait pas salle comble, ne vend pas de DVD et ne fait jamais de blague en dessous de la ceinture. Pour ceux qui ne connaîtraient pas Nasr Eddin Hodja, j’ai sélectionné l’histoire intitulée, « Le Verre de Thé » :

Nasr Eddin Hodja est invité par son ami Mokhtar à prendre le thé sur sa terrasse. Pour faire croire, aux voisins qui les observaient de leurs terrasses toutes proches, qu'il était généreux, il donna à Nasr Eddin Hodja un très grand verre, mais qui ne contenait qu'un doigt de thé.
- Donnez-moi une corde, pour que je l'attache à ma taille, s'écria Nasr Eddin Hodja, assez fort pour les voisins l'entendent.
- Tu perds la raison, Nasr Eddin Hodja, dit Mokhtar.
- Au contraire, rétorqua Nasr Eddin Hodja, Si je tombe au fond du verre, comment veux-tu m'en sortir sans corde ?
Ayant compris l'allusion, son ami lui amena cette fois-ci un tout petit verre qu'il remplit à ras bord.
- Donnez-moi une corde, s'écria à nouveau Nasr Eddin Hodja, pour que je l'attache au verre.
- Cette fois, tu es complètement fou, dit Mokhtar.
- Si j'avale le verre, dit Nasr Eddin Hodja à la grande hilarité de l'assistance, comment ferai-je alors pour le sortir de mon estomac ?  
  

 

Et dans une forme plus moderne de la « comédie islamique », je relais ce que j’avais déjà évoqué  ICI :  « A part ça tout va bien ». Ce projet audiovisuel propose des vidéos humoristiques sur le thème de l'Islam. L'humour peut être un moyen de faire réfléchir au sujet des clichés et divers préjugés que l'Islam peut susciter.

 

Et parce qu'il n'y a pas que l'Islam dans la vie (des non-musulmans)... Il y a aussi La cage d'escalier & Ghetto Gag...



MAMADOU LE GRAND FRÈRE (GHETTO GAG PROD)

 

 

 

Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 15:25

http://www.thegreenhead.com/imgs/junk-food-puzzle-1.jpg

Vous en rêviez, le capitalisme l'a fait en lançant la rumeur d'un nouveau mythe Halal: le Quick Halal (eux c’est le dégoût !).  Du moment que les euros font écho, tout va... ainsi les industriels se sont lancés dans une course à l’estampillage et à la certification Halal. Il n’est jamais trop tard pour comprendre que la France c’est 5 potentiels millions de consommateurs Halal… Dire qu’y a des mecs qui font de longues études pour décrypter et cibler le marché, ses tendances, ses tenants et ses aboutissants !  Comment l’économie française a pu aussi longtemps être aveugle et passer à côté de cette manne financière ?  Un jour viendra ou l’eau en bouteille sera Halal et si c’est déjà fait, excusez ma longueur de retard. Je ne veux pas être musulmane seulement quand on me considère comme une part de marché potentielle ou le temps d’un menu-frites-coca!  Cette polémique autour de la halalité de Quick arrange aussi bien les ethnocentriques* que les barbus-tenanciers de kebabs et autres chicken-chicka-store. KFC ou Quick-pseudo-Halal , même combat : pour les uns c’est vendre mal mais encore plus, pour d’autres c’est dégueuler d’avantage leur peur obsessionnelle de la différence et pour les derniers c’est devoir partager le marché juteux du Halal. Petit grec du coin, rassure toi, tu aura toujours des clients, car c’est devenu si fastidieux de cuisiner… Alors même si plus on est de fous moins y a de riz, pas besoin de fustiger l’enseigne rouge au Q majuscule… et vu que Buisines-goes-on, ni  toi ni les multinationales, ne font preuve de scrupule.

Manger fast-food, c’est surtout alimenter un système, en sacrifiant  sa digestion (voir sa santé) sur l’autel de l’économie de marché… Pour avoir travaillé pour Ronald Mc Donald, je peux vous dire qu’il n’y a rien de bon à manger avec ses doigts dans un plateau, une nourriture approximative. Je n’ai jamais vu autant de gaspillage et de formatage et je passe sur la question du capital humain car le salarié vaut encore moins qu’un Big Mac. C’est une question de bon sens, car au-delà de la polémique halal-pas-halal, la junk-food reste une nourriture malsaine qui nuit grandement à la santé.  C’est tout simplement faire du mal à son corps et ça c’est définitivement HARAM ! Polémiquer sur un débat aussi insignifiant, ce n’est que reconnaître sa position soit de pseudo sauveur de la laïcité, soit consommer et accepter d’être une cible marketing de plus. Manger des fish à la longue, certes ça use mais faire un tollé pour 8 malheureux Quick-pseudo-Halal ça a encore moins de sens…   Ca revient au même chipotage avec le débat autour des 367 malheureuses en-niqab-ées… et comme le dit Lemekiltefaut, « ça pu en France » mais là n’est pas le sujet.

L’argument de l’abattage rituel comme torture envers les animaux me fait bien rire. Si on aime tant les animaux on ne les mange pas et puis c’est tout. Ayant taffé dans un abattoir je sais ce que font certains aux gentils Zanimaux… et crois moi c’est pas toujours joli-joli ce qu’il y a dans ton assiette... Que ce soit, gentiment étourdie par électrocution sur de la musique classique  ou égorgé rituellement par un barbare musulman, on en revient au même résultat : l’animal meurt et sera consommé en toute dignité dans un menu maxi best of plus ou pas…  Inutile d’aller lapider le rayon Halal d’Auchan, petit défenseur de la laïcité. Ne t’inquiète pas, Al Qaïda n’a toujours pas de branche gastronomique et la France n’est pas en danger parce que 8 Quick ne font plus dans le bacon. Quand à vous, chers frères et sœurs, en quoi est-ce une victoire de manger la même sous-nourriture toxique que le reste du monde ? En quoi est-ce une avancée pour vous et plus globalement pour la Oumma ? Vous sentez-vous moins discriminé ou exclu avec un hot-wing saturé en gras en bouche ?

*Ethnocentrisme : « tendance, plus ou moins consciente, à privilégier les valeurs et les formes culturelles du groupe ethnique auquel on appartient » (merci Wiki)

 

La fameuse vidéo... qui je l'espère fera sourire Abdel-H.
Repost 0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 00:00

              Je n'ai fait que reculer pour mieux sauter, parce que 6789 fois j'ai voulu publier ce doux billet alors c'est à pieds joints que je vous lâche mon délire mathématique:

Insécurité = banlieue + immigrés mal intégrés = leurs sales racaille d'enfants

Je ne sais pas de quoi la France a peur mais selon cette équation sans inconnu, tout ce petit monde est musulman donc intégristo-fondamentaliste et a sa carte de membre au club Al-Qaïda ! Les arabo-musulmans ne s’enrichissent que d'allocs et de tiercé, donc le budget du 11 septembre reste limité, ce qui explique les ''acteurs nuls'' et que ''c’était super mal filmé''. Selon les gendarmes du monde, manipulateurs d'opinion publique et créateurs de l’axe du mal, c'est dans les gènes. Pourtant, je ne me souviens pas avoir de filiation avec Oncle Ben's Laden (qui n'est pas toujours un succès) ou un autre riche saoudien. L'islam en France serait: ‘'les ceintures d’explosifs, les tournantes dans les mosquées-caves sur des mineures excisées par des imams sans papiers qui les attachent au minaret avec un foulard islamique malgré Sarkozy.'' (Y.B – Allah Superstar)

Dans beaucoup d'esprits, le retour au pays du soleil levant ou les mandats sont rois est une réalité. Il suffit de regarder: 51% des métropolitains souhaitent l'indépendance de la Guadeloupe, alors parler d'une implantation (durable) de l'Islam en France je vous laisse imaginer. Sous couvert de laïcité (à deux vitesses), on nous explique que c'est une religion démocratiquement incompatible car en inadéquation avec le progrès et la liberté. Faut avouer que les stewards barbus ne nous ont pas aidé, question crédibilité, en perdant le contrôle de l'avion, un certain jour de septembre... Mais le problème est antérieur car on se gratte encore pour avoir plus de carrés musulmans (pas VIP juste dans les cimetières), d'aumôneries, de lieux de cultes (le permis de construire pour une centrale nucléaire est plus facile à obtenir), ou le respect des fêtes religieuses. Croire qu'on progresse, en trouvant une alimentation halal dans le supermarché du coin est une bêtise. C'est juste la reconnaissance de consommateurs en puissance car là où il y a la demande, il y a l'offre et si t'habites le fin fond de la Creuse tu peux te faire végétarien!

La France se demande si elle peut rire de tout, j''ai envi de lui dire NON mais qu'on peut taquiner les musulmans parce que les hommes passent et l’Islam reste ! La République n’est pas prête pour l’Islam mais les musulmans oui, car ils sont venus avec dans leurs valises et leurs cœurs. Alors don't panik car avant tout, en CDI (pas de S.A.V pour se rétracter sous 7 jours), pour le vrai et la paix: i'm JUST muslim. Ce billet n'est pas prosélyte car je l'aime ma Oumma (communauté) même s'il y a des OMNI (objets musulmans non identifiés) qui arrivent à me faire grincer des dents. Beaucoup m'ont dit ce qu'était le bien, le mal, m'ont promis que j'allai brûler dans les flammes: à trop voir la paille dans l'œil du voisin, on oublie de voir la poutre dans le sien... D'autres avaient des hijabs décapotables, certains m'ont demandé si j'avais un décapsuleur ou des 'feuilles' à l'heure où ils allaient rompre le jeûne. La pire chose que l'on m'ait dit, c'est que je salissais les coeurs parce que j'ai osé argumenter, confronter mes convictions... ça m'apprendra à vouloir faire un petit pas pour l'Islam mais un grand pour moi! 

Ma religion n'est pas une prison ou une souffrance plutôt une fête de tolérance qui donne du sens à la vie. Pour beaucoup c'est le début d'un équilibre, une remise en question de nos actions, un combat quotidien contre soi-même et pas autrui. C'est une pratique de l'intérieur, une certitude du coeur où l'ostentation n'a pas lieu de citer. C'est ce qu'on appelle le Jihad el nefs: cet ''effort sur le chemin de Dieu'', faire le maximum pour accomplir le bien dans la lutte et par l'effort. Une guerre que l'on se livre à soi même, à nos mauvais penchants afin de se comporter le mieux possible quotidiennement et d'honorer nos engagements qu'ils soient moraux ou envers autrui. J'aime d'ailleurs penser le Paradis comme un monde vraie qui est au delà du réveil, sorte de conseil de classe au delà du réel. Il m'y sera demandé mon carnet de notes où mes bons points ne seront pas le nombre de mes victoires mais de mes combats: c'est l'intention qui compte car je suis mon premier ennemi et ça je ne l'oubli pas. Petit à petit le Din (foi) fait son ni et le mektoub (destin) est le plus grand flm à suspens que l'humanité n'a jamais porté alors demain peut être... Que le D-N-M (Foi, Lumière, Amour) soit avec vous!             


La-Babouch-K® et Camilo Skywalker qui vous veulent du bien.

Repost 0

  • : Le BLOG de La-Babouch-K
  • Le BLOG de La-Babouch-K
  • : Nous, notre gueule & l’ego-trip de notre notre propre personne.
  • Contact

Intro à la Conclusion..


La-Babouch-K® est née d'une fusion entre une chaussure pointue aérodynamique reçue en pleine face et d'une matriochka alcoolisée au thé à la menthe.

Bon ok, en vrai c'est parce qu'elle est ethniquement beur demi slave et qu'elle a une passion pour la chaussure pointue d'Afrique du Nord.

La-Babouch-K® c'est toutes les babouches (K ou pas), co-auteurs et instigateurs d'idées pour l'alimentation de la billetterie blogienne.

Alors, enfile tes babouches, n'hésite pas à laisser tes impressions, critiques, idées ou suggestions...

Bonne errance en Babouch-K-ratie ®.

Recherche-K